6/ SCENARIOS GUERRE

Là, il y en a certains qui vont de suite me rétorquer : « si tu veux jouer à la guerre, prend un wargame ». C’est pas faux, seulement je souhaite vous parler des scénarios de JDR dont l’univers est en temps de guerre. Période où il y a, certes, des combats mais pas seulement. Si votre jeu se déroule en temps de guerre (je pense à Star Wars, au Seigneur des Anneaux, les jeux tirés des univers Games Workshop…), vous devez orienter vos scénarios sur les autours d’une guerre. Même si certains jeux proposent des règles pour le combat de masse, il vaut mieux que ce genre de situations restent des exceptions car il y a risque de lasser les joueurs.

Que jouer en temps de guerre. Voilà trois propositions :

  • La résistance : vous l’aurez compris, il s’agit de scénarios concernant des PJ évoluant dans un territoire occupé par des forces ennemis. Les joueurs incarnent une résistance face à l’occupation. Les missions ressemblent à celles des scénarios politiques : espionnage, infiltration, sabotage, assassinat… les moyens des PJ doivent rester limités et le danger doit être permanent (changement régulier de planque, contrôles d’identités récurrents, couvre-feu…). Révisez vos cours d’histoire sur la deuxième guerre mondiale et la filmographie sur cette période.

  • La contrebande : qui dit guerre dit profiteur de guerre. Lorsque les denrées se raréfient il faut trouver des circuits parallèles afin de s’approvisionner. N’oubliez pas que l’un des plus grand héros du cinéma est un contrebandier (Han Solo pour ceux qui n’ont pas percuté). Pensez à des scénarios de transport contournant les blocus, actes de piraterie… et comme dans les films, le pirate peut rejoindre la résistance ou se faire arrêter (scénario évasion). Enfin bref vous avez compris.

  • Les opérations spéciales : les PJ font partie d’un camp en guerre, mais pas dans l’armée régulière. Ils font partie d’une unité chargée d’opérations spécifiques : sabotage, assassinat, espionnage… les scénarios sont un peu les mêmes que pour la résistance, la différence étant que les PJ ont le soutient d’une armée régulière donc de moyens plus important alors que dans la Résistance c’est le règne de la débrouille. Cela vous permet d’envisager des missions plus ambitieuses.

Vous pouvez également envisager des scénarios enquêtes (trouver l’espion ennemi infiltré dans le camp/la base, comprendre comment une base/un vaisseau se retrouve vide de son personnel…), d’exploration (nouvelles routes de ravitaillement ou de contournement des positions ennemies, nouvelles sources d’approvisionnement…) ou encore politique (recruter de nouveaux alliés, retourner un ennemi…).

Un conflit ne se résume jamais à des successions de batailles. Pour vos joueurs, cela doit rester la toile de fond. Révisez l’histoire et vous verrez que toutes les époques ont leurs lots d’histoires parallèles aux guerres : piraterie, diplomatie, espionnage, assassinat, alliance, trahison… tout est une source potentielle de scénario, quelle que soit le JDR.

1 Responses to 6/ SCENARIOS GUERRE

  1. Lionel says:

    Juste pour info le jeu de rôle Midnight propose une version D20 en médiéval fantastique sur le thème « et si Sauron avait gagné la guerre de l’anneau » Pas du tout inintéressant à feuilleter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *